Couleurs, typographie, formes, nom de marque, logo et emblème sont tout autant d’éléments graphiques qui constituent l’identité visuelle. Une identité importante puisque c’est la première chose que verront vos clients. C’est cette identité qui va les attirer et les retenir.
[...] Lire la suite →

Couleurs, typographie, formes, nom de marque, logo et emblème sont tout autant d’éléments graphiques qui constituent l’identité visuelle. Une identité importante puisque c’est la première chose que verront vos clients. C’est cette identité qui va les attirer et les retenir.
[...] Lire la suite →

En 2016, lors du JEWC à Florianópolis au Brésil, le Global Council a été créé afin de promouvoir le concept de Junior-Entreprise à travers le monde et de faciliter les échanges entre les confédérations. En effet, bien que le concept de Junior-Entreprise (J.E.) soit né en France, il y a maintenant 50 ans, celui-ci s’est répandu à travers les continents. Il n’existe aujourd’hui pas moins de 1026 Junior-Entreprises implémentées dans 44 pays. Nous faisons ainsi parti du premier mouvement étudiant entrepreneurial mondial, ayant réalisé 15 500 projets pour un total de 23.9 M de dollars en 2017. Le Global Council travaille aujourd’hui sur différents projets dont, notamment, l’Exchange Program, permettant aux Junior-Entrepreneurs de visiter d’autres Junior-Entreprises à travers du monde.[...] Lire la suite →

En 2016, lors du JEWC à Florianópolis au Brésil, le Global Council a été créé afin de promouvoir le concept de Junior-Entreprise à travers le monde et de faciliter les échanges entre les confédérations. En effet, bien que le concept de Junior-Entreprise (J.E.) soit né en France, il y a maintenant 50 ans, celui-ci s’est répandu à travers les continents. Il n’existe aujourd’hui pas moins de 1026 Junior-Entreprises implémentées dans 44 pays. Nous faisons ainsi parti du premier mouvement étudiant entrepreneurial mondial, ayant réalisé 15 500 projets pour un total de 23.9 M de dollars en 2017. Le Global Council travaille aujourd’hui sur différents projets dont, notamment, l’Exchange Program, permettant aux Junior-Entrepreneurs de visiter d’autres Junior-Entreprises à travers du monde.[...] Lire la suite →

Durant la 1ère année du cycle ingénieur de l’Efrei, les étudiants sont amenés à partir en immersion à l’étranger pour une durée de 4 mois. Cette immersion est un véritable frein à la Junior-Entreprise car l’éloignement peut être source de conflit, de démotivation et d’une mauvaise communication en interne.[...] Lire la suite →

Durant la 1ère année du cycle ingénieur de l’Efrei, les étudiants sont amenés à partir en immersion à l’étranger pour une durée de 4 mois. Cette immersion est un véritable frein à la Junior-Entreprise car l’éloignement peut être source de conflit, de démotivation et d’une mauvaise communication en interne.[...] Lire la suite →

Un choix majeur pour votre projet

Internet n’est plus seulement un outil de communication !  En effet de nos jours le Web est devenu une gigantesque plateforme commerciale où le nombre de consommateurs augmente d’année en année. Internet fait désormais partie intégrante de notre quotidien et cela offre à chacun l’opportunité de toucher un large public en créant son propre site web. Vous souhaitez créer un site web pour votre société, pour votre business ou encore pour un projet personnel ? Il ne vous reste plus qu’à le réaliser mais un important choix se dévoile : quelle technologie utiliser pour développer mon site web ? Le choix de la technologie est d’une très grande importance car il impacte la durée de réalisation, le prix, la sécurité et les fonctionnalités possibles.

Les technologies actuelles

Avant de faire son choix, il faut connaître les différentes options possibles :
  • Les CMS (« Content Management System ») permettent de gérer le contenu de son site soi-même. Ils utilisent des modèles de sites, appelés thèmes, dont l’on peut modifier une partie du design (couleurs, images, position, etc) et le contenu. L’utilisation d’un CMS est accessible à chacun sans avoir besoin de savoir coder. Cependant l’interface et les vastes options et techniques de mise en place du site nécessitent une bonne prise en main. Les principaux atouts des CMS sont la rapidité de leur mise en place et la présence d’une plateforme administrateur déjà existante.
  • Les frameworks sont littéralement des cadres de travail respectant des règles prédéfinies et où le développeur fait appel à des modules qui sont des bouts de codes réutilisables et faits pour être adaptés à tous les projets. L’utilisation d’un framework nécessite de maîtriser la programmation informatique mais aussi de connaître tous les modules nécessaires existants. Les grands avantages des frameworks sont de pouvoir réaliser un site selon ses envies, sans limite, et de disposer d’un nombre important de fonctionnalités.
  • « From scratch » est la solution la plus basique, elle consiste à développer le site en partant de zéro. Sans aucun cadre de travail ou code déjà existant. C’est une solution viable uniquement sur les projets de petites envergures.

Les critères de sélection

Fonctionnalités et extension du site

Les sites web permettent de plus en plus d’interactions et proposent de nouvelles fonctionnalités qui les rapprochent de réelles applications telles qu’Excel ou Word : on parle dès lors d’applications Web. Bien que les CMS disposent de nombreux plugins permettant d’ajouter des fonctionnalités, leur modification reste limitée, ce qui n’est pas le cas des frameworks. Les frameworks permettent une plus grande liberté et ouvrent plus de possibilités d’ajout de fonctionnalités ainsi que des facilités pour l’intégration des parties de site tiers (ex : site de paiement, CRM). De plus, l’expansion d’un site risque d’être bridée avec les CMS contrairement aux frameworks qui permettent de reprendre le code du site et d’y ajouter des modules. Les frameworks sont donc à favoriser pour la réalisation de site nécessitant des fonctionnalités avancées.

Délai de réalisation et prix

Le développement de site web a un prix et nécessite du temps, néanmoins il est variable selon la technologie utilisée. Les CMS sont des solutions rapides à utiliser et permettent ainsi de réaliser un site dans de meilleurs délais que la réalisation du même site à l’aide d’un framework. En effet les thèmes (design et structure du site) sont prêts à l’utilisation. La plateforme administrateur permettant d’agencer le contenu des pages web est aussi incluse de base dans les CMS contrairement aux frameworks où cet interface administrateur doit être codée. Le prix étant lié à la durée de travail, les sites web réalisés à l’aide de CMS coûtent moins cher que ceux réalisés à l’aide de frameworks. Les CMS permettent donc de réaliser des sites rapidement et à moindre prix.

Sécurité

Sur internet la sécurité est de plus en plus importante avec les apparitions régulières de nouvelles techniques de hacking ou encore les découvertes de failles informatiques dans certaines technologies du web. Les CMS sont composés de plugins qui doivent régulièrement être mise à jour afin de contrer les nouvelles vulnérabilités découvertes, tandis que les frameworks sont plus sécurisés du fait qu’ils disposent de fonctionnalités intégrées de chiffrage et de protections. Les sites web aux données sensibles doivent donc s’orienter en priorité sur des frameworks.

La meilleur solution…

La meilleure solution dépend donc du projet. Chaque projet est unique et nécessite une réflexion sur la meilleure solution technique à choisir. Il faut alors étudier chaque critère du projet et observer la solution la plus adéquate selon votre temps alloué à la création, votre budget et la qualité désiré. SEPEFREI est reconnue et qualifiée pour vous aider à choisir le meilleur outil technique pour votre projet de site web. Nous disposons de l’expérience nécessaire afin de réaliser votre projet ainsi que de vous conseiller dans votre choix de solution technique.  [...] Lire la suite →

Un choix majeur pour votre projet

Internet n’est plus seulement un outil de communication !  En effet de nos jours le Web est devenu une gigantesque plateforme commerciale où le nombre de consommateurs augmente d’année en année. Internet fait désormais partie intégrante de notre quotidien et cela offre à chacun l’opportunité de toucher un large public en créant son propre site web. Vous souhaitez créer un site web pour votre société, pour votre business ou encore pour un projet personnel ? Il ne vous reste plus qu’à le réaliser mais un important choix se dévoile : quelle technologie utiliser pour développer mon site web ? Le choix de la technologie est d’une très grande importance car il impacte la durée de réalisation, le prix, la sécurité et les fonctionnalités possibles.

Les technologies actuelles

Avant de faire son choix, il faut connaître les différentes options possibles :
  • Les CMS (« Content Management System ») permettent de gérer le contenu de son site soi-même. Ils utilisent des modèles de sites, appelés thèmes, dont l’on peut modifier une partie du design (couleurs, images, position, etc) et le contenu. L’utilisation d’un CMS est accessible à chacun sans avoir besoin de savoir coder. Cependant l’interface et les vastes options et techniques de mise en place du site nécessitent une bonne prise en main. Les principaux atouts des CMS sont la rapidité de leur mise en place et la présence d’une plateforme administrateur déjà existante.
  • Les frameworks sont littéralement des cadres de travail respectant des règles prédéfinies et où le développeur fait appel à des modules qui sont des bouts de codes réutilisables et faits pour être adaptés à tous les projets. L’utilisation d’un framework nécessite de maîtriser la programmation informatique mais aussi de connaître tous les modules nécessaires existants. Les grands avantages des frameworks sont de pouvoir réaliser un site selon ses envies, sans limite, et de disposer d’un nombre important de fonctionnalités.
  • « From scratch » est la solution la plus basique, elle consiste à développer le site en partant de zéro. Sans aucun cadre de travail ou code déjà existant. C’est une solution viable uniquement sur les projets de petites envergures.

Les critères de sélection

Fonctionnalités et extension du site

Les sites web permettent de plus en plus d’interactions et proposent de nouvelles fonctionnalités qui les rapprochent de réelles applications telles qu’Excel ou Word : on parle dès lors d’applications Web. Bien que les CMS disposent de nombreux plugins permettant d’ajouter des fonctionnalités, leur modification reste limitée, ce qui n’est pas le cas des frameworks. Les frameworks permettent une plus grande liberté et ouvrent plus de possibilités d’ajout de fonctionnalités ainsi que des facilités pour l’intégration des parties de site tiers (ex : site de paiement, CRM). De plus, l’expansion d’un site risque d’être bridée avec les CMS contrairement aux frameworks qui permettent de reprendre le code du site et d’y ajouter des modules. Les frameworks sont donc à favoriser pour la réalisation de site nécessitant des fonctionnalités avancées.

Délai de réalisation et prix

Le développement de site web a un prix et nécessite du temps, néanmoins il est variable selon la technologie utilisée. Les CMS sont des solutions rapides à utiliser et permettent ainsi de réaliser un site dans de meilleurs délais que la réalisation du même site à l’aide d’un framework. En effet les thèmes (design et structure du site) sont prêts à l’utilisation. La plateforme administrateur permettant d’agencer le contenu des pages web est aussi incluse de base dans les CMS contrairement aux frameworks où cet interface administrateur doit être codée. Le prix étant lié à la durée de travail, les sites web réalisés à l’aide de CMS coûtent moins cher que ceux réalisés à l’aide de frameworks. Les CMS permettent donc de réaliser des sites rapidement et à moindre prix.

Sécurité

Sur internet la sécurité est de plus en plus importante avec les apparitions régulières de nouvelles techniques de hacking ou encore les découvertes de failles informatiques dans certaines technologies du web. Les CMS sont composés de plugins qui doivent régulièrement être mise à jour afin de contrer les nouvelles vulnérabilités découvertes, tandis que les frameworks sont plus sécurisés du fait qu’ils disposent de fonctionnalités intégrées de chiffrage et de protections. Les sites web aux données sensibles doivent donc s’orienter en priorité sur des frameworks.

La meilleur solution…

La meilleure solution dépend donc du projet. Chaque projet est unique et nécessite une réflexion sur la meilleure solution technique à choisir. Il faut alors étudier chaque critère du projet et observer la solution la plus adéquate selon votre temps alloué à la création, votre budget et la qualité désiré. SEPEFREI est reconnue et qualifiée pour vous aider à choisir le meilleur outil technique pour votre projet de site web. Nous disposons de l’expérience nécessaire afin de réaliser votre projet ainsi que de vous conseiller dans votre choix de solution technique.  [...] Lire la suite →

5,5 milliards, c’est le nombre de personnes qui utilisent un téléphone portable aujourd’hui, soit 70% de la population mondiale. Avec un panel aussi large, le marché des applications mobiles est plus que jamais sollicité. Que ce soit pour des jeux, des applications utilitaires ou bien les réseaux sociaux, les applications mobiles les plus populaires sont utilisées des dizaines de milliers de fois par jours. Mais ces applications ont un coût : le développement et les mise à jour demandent des revenus qui peuvent être créés par l’application elle-même.[...] Lire la suite →

5,5 milliards, c’est le nombre de personnes qui utilisent un téléphone portable aujourd’hui, soit 70% de la population mondiale. Avec un panel aussi large, le marché des applications mobiles est plus que jamais sollicité. Que ce soit pour des jeux, des applications utilitaires ou bien les réseaux sociaux, les applications mobiles les plus populaires sont utilisées des dizaines de milliers de fois par jours. Mais ces applications ont un coût : le développement et les mise à jour demandent des revenus qui peuvent être créés par l’application elle-même.[...] Lire la suite →

Vous avez un projet et vous souhaitez réserver un nom de domaine ?  Un nom de  domaine est un élément clé de la réussite de votre site web. Le choix des mots qui le compose est très important. En effet, il faut faire en sorte que lorsque qu’un utilisateur se renseigne sur un sujet, votre site se place en tête de liste du moteur de recherche. On cherche alors à obtenir une meilleure visibilité.

Quelles extensions choisir pour quelle utilisation ?

Lorsque que l’on souhaite réserver un nom de domaine, il faut dans un premier temps connaître quelles sont les extensions existantes ainsi que les avantages liés à chacune d’entre elles. Le choix d’une extension dépend en particulier du type de site web que l’on souhaite ouvrir et de l’utilisation future de ce dernier. On rencontre principalement les extensions : « .fr », « .com », « .net » et « .org » sur le web, mais en quoi se démarquent elles les unes des autres ?
  • « .com » : c’est l’extension internationale de référence. En effet, près de la moitié des sites web actuellement en ligne sont enregistrés sous cette extension. C’est l’extension la plus reconnue par le grand public.
  • « .fr » : c’est l’extension associée au réseau français. Il est conseillé de renseigner son site web avec cette extension si le public visé se trouve sur le territoire français. Si c’est le cas, le référencement ne sera que meilleur.
  • « .net » : cette extension désigne un « network ». Elle est principalement utilisée par les entreprises nées sur internet et permettra de marquer correctement son identité sur ce dernier. C’est l’une des extensions les plus reconnues.
  • « .org » : c’est l’extension qui correspondra le plus à votre activité si vous faites partie d’une association ou si vous souhaitez promouvoir un projet à but non lucratif. C’est une extension « communautaire ».
Finalement il est avant tout important de cibler son public. Une extension bien choisie est la porte d’entrée du succès de votre site web. Si vous pouvez vous l’offrir, l’idéal est de réserver plusieurs extensions afin d’adapter votre contenu à un pays ou un marché ciblé.

Quelques conseils pour bien faire son choix 

Préférez un nom de domaine facilement intelligible. Demandez-vous si votre public pourra retenir ce nom facilement et s’il pourra l’écrire correctement. La sémantique n’est donc pas à négliger.
  • Trouvez un nom de domaine court. En effet, plus ce dernier sera court, plus il sera facilement mémorisable et reconnaissable par les internautes.
  • Essayez d’inclure des mots clefs en rapport avec votre activité. En effet dans l’optique d’un référencement optimal et de la mise en avant de votre site par rapport à la concurrence, l’utilisation de mots clefs est un bon moyen de faire la différence.
  • Évitez les chiffres et les tirets. L’utilisation abusive de tirets et de chiffres dans votre nom de domaine peut porter à confusion votre public. Cependant, afin de sécuriser votre activité, il préférable de réserver les certaines variantes de votre nom de domaine comprenant des tirets pour éviter toute tentative d’usurpation ou grabbing (voir plus bas).
  • Vérifier la disponibilité de votre nom de domaine. Pensez à faire des recherches avant toute réservation d’un quelconque nom de domaine pour éviter tout problème juridique ou conflit avec une autre marque déposée.

Quelques règles à respecter

Il est nécessaire de connaître quelques règles de base avant d’enregistrer un nom de domaine. On ne peut en effet pas renseigner n’importe quoi. Il faut d’abord savoir qu’un nom de domaine ne peut pas contenir plus de 69 caractères.  Sachez également qu’il n’y a pas de différence entre majuscule et minuscule, mais aussi que l’ensemble des caractères spéciaux ne sont pas autorisés. Un ensemble de mots sont aussi prohibés en raison de leurs caractères choquants, immoraux ou vulgaires. Certains termes ne sont également pas utilisables car réservé ou soumis à des réglementations. Prenez alors en compte tous ces éléments avant d’envisager la réservation d’un domaine.

Le grabbing

Un véritable business s’est construit autour des noms de domaines, le grabbing. Cette pratique consiste à acheter des noms de domaines libres ou anticiper l’achat de noms de domaines par des entreprises montantes dans l’optique de les revendre à prix d’or lorsqu’un acheteur se présente. Il est alors nécessaire de se protéger contre ces cyber-squatteurs. Heureusement une nouvelle législation a été mise en place contre cette pratique, si vous rencontrez un jour ce problème, faites valoir vos droits auprès d’un tribunal.

Récapitulons

Votre nom de domaine devra être simple et accrocheur. Ce dernier devra également être choisi en fonction du public ciblé, de vos prestations et de l’idée que vous vous faites d’une communication efficace sur le web. Il respectera également les différentes contraintes de syntaxe et d’éthique. Un nom de domaine bien avisé vous apportera une visibilité sans comparaison et un avantage de taille sur vos concurrents. Vous avez maintenant toutes les cartes en main, lancez-vous ![...] Lire la suite →

Vous avez un projet et vous souhaitez réserver un nom de domaine ?  Un nom de  domaine est un élément clé de la réussite de votre site web. Le choix des mots qui le compose est très important. En effet, il faut faire en sorte que lorsque qu’un utilisateur se renseigne sur un sujet, votre site se place en tête de liste du moteur de recherche. On cherche alors à obtenir une meilleure visibilité.

Quelles extensions choisir pour quelle utilisation ?

Lorsque que l’on souhaite réserver un nom de domaine, il faut dans un premier temps connaître quelles sont les extensions existantes ainsi que les avantages liés à chacune d’entre elles. Le choix d’une extension dépend en particulier du type de site web que l’on souhaite ouvrir et de l’utilisation future de ce dernier. On rencontre principalement les extensions : « .fr », « .com », « .net » et « .org » sur le web, mais en quoi se démarquent elles les unes des autres ?
  • « .com » : c’est l’extension internationale de référence. En effet, près de la moitié des sites web actuellement en ligne sont enregistrés sous cette extension. C’est l’extension la plus reconnue par le grand public.
  • « .fr » : c’est l’extension associée au réseau français. Il est conseillé de renseigner son site web avec cette extension si le public visé se trouve sur le territoire français. Si c’est le cas, le référencement ne sera que meilleur.
  • « .net » : cette extension désigne un « network ». Elle est principalement utilisée par les entreprises nées sur internet et permettra de marquer correctement son identité sur ce dernier. C’est l’une des extensions les plus reconnues.
  • « .org » : c’est l’extension qui correspondra le plus à votre activité si vous faites partie d’une association ou si vous souhaitez promouvoir un projet à but non lucratif. C’est une extension « communautaire ».
Finalement il est avant tout important de cibler son public. Une extension bien choisie est la porte d’entrée du succès de votre site web. Si vous pouvez vous l’offrir, l’idéal est de réserver plusieurs extensions afin d’adapter votre contenu à un pays ou un marché ciblé.

Quelques conseils pour bien faire son choix 

Préférez un nom de domaine facilement intelligible. Demandez-vous si votre public pourra retenir ce nom facilement et s’il pourra l’écrire correctement. La sémantique n’est donc pas à négliger.
  • Trouvez un nom de domaine court. En effet, plus ce dernier sera court, plus il sera facilement mémorisable et reconnaissable par les internautes.
  • Essayez d’inclure des mots clefs en rapport avec votre activité. En effet dans l’optique d’un référencement optimal et de la mise en avant de votre site par rapport à la concurrence, l’utilisation de mots clefs est un bon moyen de faire la différence.
  • Évitez les chiffres et les tirets. L’utilisation abusive de tirets et de chiffres dans votre nom de domaine peut porter à confusion votre public. Cependant, afin de sécuriser votre activité, il préférable de réserver les certaines variantes de votre nom de domaine comprenant des tirets pour éviter toute tentative d’usurpation ou grabbing (voir plus bas).
  • Vérifier la disponibilité de votre nom de domaine. Pensez à faire des recherches avant toute réservation d’un quelconque nom de domaine pour éviter tout problème juridique ou conflit avec une autre marque déposée.

Quelques règles à respecter

Il est nécessaire de connaître quelques règles de base avant d’enregistrer un nom de domaine. On ne peut en effet pas renseigner n’importe quoi. Il faut d’abord savoir qu’un nom de domaine ne peut pas contenir plus de 69 caractères.  Sachez également qu’il n’y a pas de différence entre majuscule et minuscule, mais aussi que l’ensemble des caractères spéciaux ne sont pas autorisés. Un ensemble de mots sont aussi prohibés en raison de leurs caractères choquants, immoraux ou vulgaires. Certains termes ne sont également pas utilisables car réservé ou soumis à des réglementations. Prenez alors en compte tous ces éléments avant d’envisager la réservation d’un domaine.

Le grabbing

Un véritable business s’est construit autour des noms de domaines, le grabbing. Cette pratique consiste à acheter des noms de domaines libres ou anticiper l’achat de noms de domaines par des entreprises montantes dans l’optique de les revendre à prix d’or lorsqu’un acheteur se présente. Il est alors nécessaire de se protéger contre ces cyber-squatteurs. Heureusement une nouvelle législation a été mise en place contre cette pratique, si vous rencontrez un jour ce problème, faites valoir vos droits auprès d’un tribunal.

Récapitulons

Votre nom de domaine devra être simple et accrocheur. Ce dernier devra également être choisi en fonction du public ciblé, de vos prestations et de l’idée que vous vous faites d’une communication efficace sur le web. Il respectera également les différentes contraintes de syntaxe et d’éthique. Un nom de domaine bien avisé vous apportera une visibilité sans comparaison et un avantage de taille sur vos concurrents. Vous avez maintenant toutes les cartes en main, lancez-vous ![...] Lire la suite →

Le collectif JIDF – Juniors d’Île-de-France – vient d’être officialisé. Jeudi 11 février, 15 Junior- Entreprises se sont rassemblées, chez IESEG Conseil Paris, pour signer les statuts et décider ensemble de leurs orientation et actions. A l’initiative de ce regroupement : 3 Junior-Entreprises : SEPEFREI – la Junior-Entreprise des écoles d’ingénieur du groupe Efrei-, JuniorISIT et EPF Projets.[...] Lire la suite →

Le collectif JIDF – Juniors d’Île-de-France – vient d’être officialisé. Jeudi 11 février, 15 Junior- Entreprises se sont rassemblées, chez IESEG Conseil Paris, pour signer les statuts et décider ensemble de leurs orientation et actions. A l’initiative de ce regroupement : 3 Junior-Entreprises : SEPEFREI – la Junior-Entreprise des écoles d’ingénieur du groupe Efrei-, JuniorISIT et EPF Projets.[...] Lire la suite →

En partenariat avec Efrei Entrepreneurs – l’incubateur IT du groupe Efrei -, SEPEFREI a organisé le « Pitch JIDF », un pitch d’un nouveau genre entre les Junior-Entreprises d’Île-de-France et une dizaine de start-up. L’événement a eu lieu jeudi 4 février 2016 à l’Agence de développement du Val de Marne, également partenaire de l’événement.[...] Lire la suite →

En partenariat avec Efrei Entrepreneurs – l’incubateur IT du groupe Efrei -, SEPEFREI a organisé le « Pitch JIDF », un pitch d’un nouveau genre entre les Junior-Entreprises d’Île-de-France et une dizaine de start-up. L’événement a eu lieu jeudi 4 février 2016 à l’Agence de développement du Val de Marne, également partenaire de l’événement.[...] Lire la suite →

Comment être en première position sur les moteurs de recherche
  http://i.imgur.com/TT3UmsE.png

Tout dabord, quest ce que le référencement naturel ?

Le SEO signifiant Search Engine Optimization en anglais, soit optimisation du référencement naturel, a pour objectif daméliorer votre classement dans les résultats de recherche des moteurs tels que Google, Yahoo!, Bing, DuckDuckGo, etc. [...] Lire la suite →

Comment être en première position sur les moteurs de recherche
  http://i.imgur.com/TT3UmsE.png

Tout dabord, quest ce que le référencement naturel ?

Le SEO signifiant Search Engine Optimization en anglais, soit optimisation du référencement naturel, a pour objectif daméliorer votre classement dans les résultats de recherche des moteurs tels que Google, Yahoo!, Bing, DuckDuckGo, etc. [...] Lire la suite →

Fin novembre 2015, les Junior-Entreprises de toute la France se sont réunies lors du Congrès National d’Hiver organisé par la Confédération Nationale des Junior-Entreprises. Cet événement est l’occasion pour le plus grand mouvement étudiant de France de se réunir afin d’échanger et de se former. C’est également pour les cent soixante-dix Juniors du mouvement l’occasion de rencontrer les nombreux partenaires de la Confédération et de profiter des opportunités professionnelles offertes par ceux-ci. Ces partenaires de renom (pour ne citer qu’eux : Alten, BNP Paribas, EY, Engie) sont également présents afin de récompenser le travail fourni par les Junior-Entreprises.[...] Lire la suite →

Fin novembre 2015, les Junior-Entreprises de toute la France se sont réunies lors du Congrès National d’Hiver organisé par la Confédération Nationale des Junior-Entreprises. Cet événement est l’occasion pour le plus grand mouvement étudiant de France de se réunir afin d’échanger et de se former. C’est également pour les cent soixante-dix Juniors du mouvement l’occasion de rencontrer les nombreux partenaires de la Confédération et de profiter des opportunités professionnelles offertes par ceux-ci. Ces partenaires de renom (pour ne citer qu’eux : Alten, BNP Paribas, EY, Engie) sont également présents afin de récompenser le travail fourni par les Junior-Entreprises.[...] Lire la suite →