Introduction, le développement mobile

Le monde du numérique est en constante évolution, notamment le domaine des smartphones et tablettes qui attire via un grand nombre d’applications disponibles. Par conséquent, de plus en plus de personnes sont amenées à créer leurs propres applications mobiles. Pour cela, il leur faut acquérir les compétences nécessaires ou bien  passer par une structure capable de réaliser ce type de projet.

La première solution est loin d’être évidente pour un néophyte, la différence des technologies est bien souvent difficile à cerner. Nous allons détailler ce jargon numérique afin de bien comprendre le monde du développement mobile.

Les systèmes d’exploitation

Le développement mobile sera différent en fonction du système d’exploitation sur lequel on travaille. Les plus répandus actuellement sont iOS, le système d’exploitation d’Apple, et Android, un système open-source utilisant le noyau Linux. Windows Phone, le système d’exploitation de la firme Microsoft et successeur de Windows Mobile se développe également petit à petit mais reste en retrait de ses deux concurrents.

Le but du développeur est donc de s’adapter à sa clientèle et nous allons voir comment procéder en fonction de sa cible.

Le développement natif

Chaque plateforme possède un langage de programmation qui lui est propre. Coder en natif signifie programmer pour une plateforme avec ce langage. Par exemple, Java pour Android, Objective-C ou Swift pour iOS et enfin Silverlight pour Windows Phone.

blog-mobile-apps

Une application native sera dans tous les cas la solution la plus performante. C’est donc la méthode de développement indispensable pour des projets poussés. Cependant, si l’application doit être disponible sur plusieurs plateformes, il faudra qu’elle soit développée plusieurs fois ce qui augmentera la durée du projet (coût). Pour éviter ce problème, nous pouvons utiliser le développement cross-platform que nous allons maintenant voir.

Application cross-platform (multiplateforme)

Comme nous l’avons dit précédemment, une application a un code suivant le système d’exploitation sur lequel elle est distribuée. Il existe cependant des frameworks comme PhoneGap ou Titanium permettant de faire un unique code avec des langages web (JavaScript, HTML et CSS). Ainsi, l’application sera disponible pour toutes les plateformes usuelles. Cependant le code se voulant universel, cela entraîne une réduction de la performance de l’application ainsi qu’une réduction des fonctionnalités.

blog-mobile-os

Web application

Dans le cas où on ne dispose pas des moyens nécessaires pour développer une application, il est possible de faire en sorte qu’un site existant soit développé en utilisant les technologies du web, ce qui permet de l’afficher sur toutes les plateformes via le navigateur web. Le contrecoup est qu’une connexion internet est alors nécessaire et l’expérience utilisateur en sera également souvent amoindrie.