Durant la 1ère année du cycle ingénieur de l’Efrei, les étudiants sont amenés à partir en immersion à l’étranger pour une durée de 4 mois. Cette immersion est un véritable frein à la Junior-Entreprise car l’éloignement peut être source de conflit, de démotivation et d’une mauvaise communication en interne.

Je m’appelle Paul William Crépin, je suis Responsable Communication dans la Junior-Entreprise SEPEFREI sur le mandat 2018 – 2019.

Cela fait 3 mois que je suis en Immersion en Afrique du Sud à Cape Town, c’est une superbe expérience, car elle m’a permis de découvrir la culture locale, la beauté d’un pays mais aussi la dure réalité de la pauvreté en Afrique du Sud.

Cette immersion est l’occasion pour moi de vivre autrement mon expérience en tant que Junior-Entrepreneur. Partir en Afrique du Sud pour étudier dans une nouvelle université m’a permis de découvrir un autre mode de travail avec plus d’autonomie au sein de ma structure. En ce qui concerne mon travail à la Junior-Entreprise, il m’a fallut que je m’organise afin de pouvoir rendre des travaux de qualité.

Pour cela, j’ai pris pour habitude de rester en contact avec les membres de la Junior entreprise grâce à l’outil Slack en plus de mes e-mails et de mes appels pendant les réunions. Cet outil m’a permis de pouvoir rester informé des différentes actions faites et à effectuer tout en gardant un contact régulier avec l’équipe. Le fait d’utiliser de tels outils vous permet de vous faire ‘vivre’ virtuellement au sein de la structure. C’est en continuant de m’investir aussi bien dans les sujets sérieux que ludiques de la Junior que j’ai entretenu mon sentiment d’appartenance.

Par la suite, je me suis organisé en créant une liste de tâches à effectuer, afin de maximiser l’efficacité de mon travail et de compenser mon éloignement géographique en prenant des tâches qui nécessitent plus de travail individuel comme par exemple la mise à jour des tableaux de suivi ou encore la réalisation de visuels.

Pendant cette immersion, en me voyant travailler pour la Junior-Entreprise, mes camarades m’ont posé de nombreuses questions et se sont par la suite intéressés au mouvement.

Paul_William_Crépin Afrique du Sud

Paul William Crépin – Afrique du Sud

J’ai pu partager cette expérience avec Théodore, un intervenant développeur au sein de la Junior-Entreprise. En tant que développeur il est souvent amené à travailler en autonomie sur ses projets. Durant cette immersion nous avons pu échanger sur nos méthodes de travail, et cela, a été bénéfique aussi bien pour son travail que pour le mien.

“En tant que développeur dans la Junior-Entreprise de SEPEFREI depuis maintenant 1 ans […], j’ai pour habitude de travailler seul. Le fait de partager mon immersion avec un autre Junior-Entrepreneur m’a permis de pouvoir échanger sur nos méthodes de travail ainsi que de pouvoir gagner en organisation. De plus nous nous sommes entraidés pendant cette immersion afin de ne pas oublier notre JE.” Théodore d’Avray

Finalement, le fait de partager cette expérience avec Théodore nous a été bénéfique car nous pouvions discuter ensemble de notre travail et finalement nous motiver entre nous. N’hésitez donc pas à partager votre expérience avec vos intervenants en immersion, cela sera bénéfique pour les deux membres et vous permettra de rester motivés tout au long de votre éloignement.

 

Cette immersion est avant tout une excellente expérience humaine, c’est-à-dire que nous découvrons un pays, une culture, un mode de vie et nous gagnons en maturité, nous apprenons à nous organiser par nous-même afin de respecter les échéances et nous apprenons à travailler de façon autonome. J’ai pu tirer plusieurs points positifs et négatifs de cette expérience :

 

  • Positif :

Le côté familial de SEPEFREI m’a permis de rester en contact avec les autres membres malgré la distance, et cela ne se résumait pas qu’à prendre des nouvelles professionnelles, l’échange amical était un vrai plus, une source de motivation. En ce qui concerne l’aspect professionnel pour la Junior-Entreprise, mon supérieur hiérarchique ne m’a jamais laissé tomber dans mon travail et m’a toujours aidé dans la réalisation de celui-ci.

 

  • Négatif :

Lorsque nous sommes éloignés de notre Junior-Entreprise, nous pouvons nous sentir isolés pendant cette aventure. Pour ne pas avoir ce genre de ressenti, il faut s’avoir s’impliquer avec les différents membres afin de recevoir des nouvelles. De plus, il faut d’autant plus avoir un certain sérieux, car nous pouvons être tentés de sortir trop régulièrement, voir trop et ne pas travailler pour la Junior-Entreprise.

 

L’immersion est une véritable expérience en tant qu’étudiant, car elle permet de grandir, de découvrir beaucoup de choses et de gagner en autonomie. À mes yeux le travail en Junior et l’immersion sont tout à fait compatibles. Le contact virtuel et la répartition des tâches assureront le bon déroulement de votre voyage.